Se manquer

Autour de ma bulle

IMG_3483-001

Se manquer voilà ce qu’il nous manque.

Toute chose à une fin, c’est peut-être ce qui rend les choses si jolies, vouloir en profiter car rien ne dure.

2 ans de congé parental deux ans à voir vos bouilles , chaque matins, deux ans sans rien manquer.

Tes premiers pas, tes premiers rires , tes premiers mots, ta douleur, tes colères, ton espièglerie, tes numéros de clowns.

Tes sorties d’écoles , les soirées télé, les jeux , tes défilés de mode, ta trop grande fatigue,  ta sensibilité.

Deux ans et tout ce que cela comporte de beaux moments et de lassitude: la vie est complexe mais je ne regrette aucune seconde passée avec vous, je suis une privilégiée.

Se manquer

Je place beaucoup d’espoir , trop peut être dans ces quelques mots.

On se verra encore, chaque jour, mais je ne serais plus là pour tout, je ne serais plus celle qui comblera CHAQUE petit besoin, toujours votre maman mais plus cette exclusivité et ce quotidien.

Maman à chaque seconde, mais plus vraiment à temps plein.

Il va falloir que je ré-apprenne à vous laisser quand vous êtes malade, à m’inquiéter et à être loin, à manquer des choses.

Ré apprendre à se manquer

Il va vous falloir voir un peu autrement qu’à travers moi ,  je ne serais plus la chaque jour, tout le temps, pour tout.

Se manquer c’est essentiel pour se rapeler la chance que l’on a , pour apprécier le temps que l’on passe, pour s’apprécier soi même ou du moins en prendre le temps.

Se manquer c’est notre besoin à nous, la au bout de deux ans… Se manquer c’est ce qu’il nous manque là pour souffler.

Une page qui se tourne , une boucle qui se termine. Pas une parenthèse qui se termine , car ces deux années ne peuvent être juste « entre parenthèse dans ma vie « , une parenthèse dans une phrase ce sont des mots que l’on met de coté. ces Deux années là ne peuvent pas être ça..

Deux années en famille , à tout vivre ensemble. Quelque chose se termine et pourtant ce n’est la fin de rien.

Je serais toujours là et vous aussi  mais nous allons nous manquer, je vais vous manquer, vous allez me manquer…

 

Relation parent enfant et le congé parental

4 thoughts on “Se manquer”

  1. Bibine - septembre 2, 2015 8:01

    Bon courage, les 1ers jours ne seront peut être pas évidents… C’est poir quand votre reprise ?

    Répondre
  2. Lorelei - septembre 3, 2015 10:52

    quel joli message d’amour à tes chéris 😉 je te souhaite une belle reprise! bizz

    Répondre
  3. Myhappy-D - septembre 4, 2015 8:35

    ça me parle tant ! j’en ai la gorge nouée tellement je ressens la même chose… mon dernier va avoir 2 ans et lundi il commence l’adaptation en crèche.. je suis ravie parce que j’ai aussi besoin de souffler, qu’on se manque pour mieux savourer. Mais rien que de penser que je vais rater des choses… j’ai envie de pleurer..

    http://Myhappy-D.com

    Répondre
    1. dansmabublleadmin - septembre 4, 2015 10:50

      c’est fou comme c’est dur cette dualité des sentiments, besoin de se manquer et peur de se manquer…pas facile mais il le faut pour ma part! Merci de ton gentil mot!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *