La violence effetmère.

famille

A mon époque la vie d’ado c’était déjà pas facile, mais aujourd’hui je crois vraiment pouvoir dire que c’est  très dur: mode, réseaux, sociaux , technologies, argent…L’adolescence est un passage difficile dont on ne sort pas toujours indemne.
Et moi naïve je me disais qu’une fois adulte tout serait plus simple d’une certaine façon.
Et puis je suis devenue maman et j’ai compris que la violence,  elle se cache à la source et pas toujours la ou l’on penses.
Être une maman c’est difficile au jour le jour : on fait des erreurs, on avance, on aime, on apprends mais être une maman face aux autres mamans:  c’est..violent.

Je vis dans un monde où même quand tu as 30 ans et passer l’âge de rendre des comptes on juge tes vêtements,  ta voiture,  ton portefeuille.
Je vis dans un monde où être maman c’est être parfaite ou rien.
Je vis dans un monde où il faut se justifier de tout tout le temps.
Je vis dans un monde où si tu allaites tu peux être  mal vu.
Je vis dans un monde où si tu n’allaites pas on te juge.
Je vis dans un monde  où l’on juge tout jusqu’à ta façon de porter ou non ton bébé.
Je vis dans un monde où l’on te juge jusqu’au contenu de ton assiette.

Je vis dans un monde où il faudra bientôt se cacher pour acheter un petit pot dans le commerce comme une meurtrière. Et sinon vous êtes jamais fatiguée ?Vous avez toujours des légumes au frais.? Moi non. Et pourtant je fais attention j’apprends à manger plus sainement , pour elles. Mes filles connaissent le vrai goût  des légumes… Si si je vous jure.
Je vis dans un monde où celle qui à l’inverse cuisine tous les jours est jugée aussi « elle n’a que ça à faire ».
Je vis dans un monde où des mamans bien pensantes t’agressent quand tu portes mal ton bébé ou que tu le portes tout court , ou quand tu prononces le mot Mcdo:

Moi je préfère que ma fille mange un nuggets plutôt qu’elle m’entende agresser quelqu’un sur son mode de vie qui ne me convient pas. C’est mon choix. Je préfère lui apprendre le respect avant la diététique.

Je vis dans un monde où des mamans non violentes s’enflamment sur les réseaux sociaux pour défendre leur bout de gras sans voir que c’est quand même un peu hypocrite: la violence passe aussi par des mots…
Je vis dans un monde où si tu es une maman qui travaille c’est que tu n’aimes pas tes enfants,  que tu les fais passer après ta carrière.
Et je vis dans un monde depuis quelques temps où je découvre qu’être en congé parental c’est être méprisée, indigne et tire au flanc , jugée et dévalorisée.
Je vis dans un monde où les mamans riches jugent celles qui sont pauvres et où les mamans pauvres jugent celle qui sont riches. Pourquoi? Je ne comprends toujours pas.

Je vis dans un monde ou si tu n’as pas de Grands principes d’éducations tu es un peu une maman à la traîne: moi je n’ai pas de grands principes , juste de petits principes: bonjour, au revoir, merci, respect, pas de bonbons le soir sauf si c’est fête ou que c’est chouette, on range ces jouets, on travaille bien et on se couche pas trop tard sauf si c’est fête ou que c’est chouette.

Rien de révolutionnaire j’en ai peur.

Je ne suis ni assez moderne , ni assez cuisinière , ni assez ouvertes aux tendances écolo ou pas écolo, je ne portes pas mon bébé , je n’allaites pas mais jamais je n’oserais juger celles qui le font ou ne le font pas. Je les trouve merveilleuses ces femmes qui allaitent. C’est beau à voir j’éprouve un profond respect pour cela. Et oui j’ai un scoop ne pas allaiter ne veut pas dire : contre l’allaitement. Je crois juste au principe de : chacun fait ce qui lui plait. Le plus choquant est de pas nourrir son enfant pas de savoir comment on le fait ne croyez vous pas? Alors oui je trouve choquant que l’on juge l’une ou l’autre.

En fait je suis ordinaire , mais ordinaire apparemment c’est pas assez.
Je vis dans un monde où une maman qui avoue qu’elle ne dort pas peu entendre un « oh mince moi elle dort 15 heures par jour » c’est bien,  tant mieux mais:  les yeux dans les yeux, tu te sens obligée de me le dire la tout de suite , parce que?
Je vis dans un monde où les mamans au lieu de se serrer les coudes de jugent et se jaugent. Forment des clans: les pro les contres les anti les..etc

Cela ne te rappelle rien?

L’impression d’être au lycée, les populaires, les intellos ,les sportives..
Je vis dans un monde où des mamans jugent d’ autres mamans et je ne comprends pas pourquoi.
Je vis dans mon monde où ce que tu fais quand tu es chez toi ne me regarde pas sauf si tu m’en parles et que tu me laisses rentrer dans ta vie . Et même la encore mon jugement n’a pas sa place.

En fait je vis toujours au lycée et je me rends compte que les ados c’est nous et que nos enfants ne sont que notre reflet. 

Alors oui je sais je parles du coté obscur il,  n’y pas pas que des mamans comme ça! Il y en a qui sont ouvertes au dialogue , qui t’explique quand tu ne sais ou ne comprends pas , qui ne te ris pas au nez quand elle te voit galérer et qui ne te regarde pas de travers quand ton gamin fais un caprice/une bêtise.

Juste un petit sourire pour ne pas se sentir seule .Juste un petit sourire pour leur montrer l’exemple à nos enfants. Pas de Grands principes, juste des petits mais des vrais, des principes qu’on applique.
Montrer l’exemple.
Arrêtez de juger. Stopper cette violence de maman qui finira chez nos enfants.

 Laissez moi être une mère imparfaite mais apprenez moi à devenir meilleure. En douceur….

L’ouverture d’esprit avant la perfection.

Merci à It’s a mum’s life blogueuse illustratrice que j’adore de me laisser le droit d’utiliser cette image coup de coeur! Je trouve qu’elle illustre parfaitement le fond de ma pensée….
Allez vite la découvrir ici: http://dansmabulleblog.fr/2014/08/bavoirs-bandana-funky-giraffe/

11 thoughts on “La violence effetmère.”

  1. chokadelika - août 26, 2014 7:31

    Un grand MERCI pour ce beau billet d’humeur. Je me reconnais dans ton témoignage.

    Répondre
    1. dansmabulle - août 28, 2014 11:45

      merci de ton retour qui fait chaud au coeur!

      Répondre
  2. Anonymous - août 26, 2014 7:42

    Clap clap clap clap, on peut juger quand c’est positif??? J’ deconne… Lol c’est tout à fait cela, c’est le propre de l’ être humain hélas, et cela se perpetura de mère en fille… Les papas ca juge aussi �� mais ca dit aussi plus souvent quand c’est positif, une femme a du mal à avouer qu on fait mieux qu’elle, dénigrer est bien plus facile

    Répondre
    1. dansmabulle - août 28, 2014 11:46

      je ne sais pas du cote des hommes mais j’imagine sans mal. je suis juste mal a l’aise avec cette course à la perfection, les jugement hâtifs etc bref merci…

      Répondre
  3. Anonymous - août 27, 2014 4:15

    Bravo, c’est tellement ça… Mais je crois que le phénomène est vachement exacerbé sur la blogo-mamans, dans la vraie vie c’est moins vrai, enfin j’espère !

    R.

    Répondre
  4. Maman Breizhou - août 27, 2014 11:46

    Je suis entièrement d’accord avec toi, stop aux jugements… y’en à marre, quoi qu’on fasse de toute façon c’est pas bien.
    On allaite c’est bien mais si on allaite trop longtemps c’est mal
    On n’allaite pas du tout c’est mal (oh que je me sens mal de ne pas avoir réussi à allaiter du coup…)
    On donne des petits pots c’est mal (ce n’est pas parce que je viens d’avoir un enfant que d’un coup je vais me transformer en cordon bleu, moi l’adepte des plats réchauffés…)
    On ne porte pas son bébé c’est mal (moi j’aime la poussette, en plus Poupette elle n’aime pas être collée trop longtemps elle aime être entièrement libre de ses mouvements : c’est maaaaaaaal)
    On travaille c’est mal car une maman ça doit s’occuper de son enfant (ah si je pouvais ne pas travailler…)
    On ne travaille pas donc on n’a que ça a faire de s’occuper de sa maison, de son enfant, etc… et avec le sourire tout le temps (donc c’est maaaal si on ose se plaindre que c’est dur)
    On laisse son bébé pleurer c’est mal
    On accourt au moindre pleure de son bébé c’est mal
    Bref, faisons comme c’est le mieux pour notre enfant et encaissons les jugements sans rien dire pour éviter les conflits 😉

    Répondre
    1. dansmabulle - août 28, 2014 11:47

      merci de ton retour alors je ne suis pas seule…:-) faisons au mieux pour nos enfants cela sera déja pas mal!

      Répondre
  5. Une souris bleue - août 27, 2014 5:37

    Alors moi je déteste les jugements et je dis toujours chacun fait ce qu’il peut ! Du coup je t’envoie plein de sourires 😉

    Répondre
    1. dansmabulle - août 28, 2014 11:48

      merci à toi!!!!;-)

      Répondre
  6. Juliette Conboudu - août 29, 2014 6:57

    Et bien voilà le billet qui résume exactement ce que je pense chaque jour. Je suis contre le jugement, cela fait que je me renferme sur moi, j’en ai limite peur de sortir et d’adresser la parole à quelqu’un. Je n’ai que peu d’amis.
    Il est très blessant de juger et de se permettre cela.
    Les gens sont méchants. Trop peu comprennent que nous n’avons pas besoin de jugement, que nous n’avons pas besoin d’écraser pour réussir…
    Bref, le monde est pourri
    Gros bisous

    Répondre
    1. dansmabulle - août 29, 2014 9:02

      merci de ton retour cela fait plaisir.Malheureusement je me rends compte que beaucoup de personnes sont d’accord et vivent cela.. c’est triste.D’autant plus que plus les gens vont sentir la faiblesse plus ils s’acharneront…il faut du coup savoir s’entourer et ne plus hésiter à répondre!! bisous et merde à ceux qui te juge au passage!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>